AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'invocation et ses mérites

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amelle
Admin


Messages : 428
Date d'inscription : 21/02/2011

MessageSujet: L'invocation et ses mérites   Mer 9 Jan - 17:58

L’invocation et ses mérites


Aucune créature ne peut se passer d’Allah et elles ont toutes besoin de ce qu’Il possède, tandis qu’Il n’a nullement besoin d’elles. C’est pour cette raison qu’Allah nous a prescrit de L’invoquer et de L’implorer ; Allah dit : (Et votre Seigneur dit : « Invoquez-moi, je vous exaucerai. Ceux qui, par orgueil, se refusent à M’adorer entreront bientôt dans l’Enfer, humiliés) [Ghâfir, 60], c’est-à-dire ceux qui se refusent à L’invoquer. Le Prophète (paix et bénédictions d'Allah sur lui) a dit : « Celui qui ne demande pas à Allah, Allah se met en colère contre lui ». Allah aime que Ses serviteurs L’invoquent et Lui soumettent leurs besoins ; Il aime ceux qui Lui demandent avec insistance et Il les rapproche de Lui.

Les Compagnons du Prophète (paix et bénédictions d'Allah sur lui) avaient compris cela et c’est pourquoi ils ne négligeaient aucune chose qu’ils pouvaient demander à Allah et ne la demandaient à personne parmi Ses créatures. En effet, ils étaient liés à leur Seigneur, proches de Lui et Il était proche d’eux, en application de cette parole d’Allah : (Et quand mes serviteurs t’interrogent sur moi, alors Je suis tout proche) [Al Baqarah, 186].

L’invocation détient un degré élevé auprès d’Allah ; c’est la chose la plus noble auprès de Lui. Il se peut que l’invocation change le destin. L’invocation du musulman est exaucée. Sans le moindre doute, si les conditions sont réunies et les obstacles écartés, celui qui invoque obtient grâce à cette invocation, l’une de ces choses : le Messager d’Allah (paix et bénédictions d'Allah sur lui) a dit : « Pas un musulman ne fait une invocation qui ne comporte aucun mal, ni rupture de lien de parenté, sans qu’Allah ne lui donne grâce à cela l’une de ces trois choses : Il lui donne ce qu’il a sollicité dans l’immédiat, Il la lui réserve pour l’au-delà, ou Il l’épargne d’un mal équivalent. Les Compagnons dirent : « Dans ce cas, nous devons invoquer Allah abon­dam­ment ? Il répondit : « La réponse d’Allah est plus abondante » » [Rapporté par Ahmad et At-Tirmidhî]

Les différentes sortes d’invocation : On distingue deux sortes :

1)L’invocation d’adoration : Comme la prière rituelle et le jeûne.

2)L’invocation de sollicitation et de demande.

Les mérites d’une bonne œuvre par rapport à une autre : Est-ce la récitation du Coran qui est meilleure ou l’évocation d’Allah, ou l’invocation ? La réponse est que la récitation du Coran est dans l’absolue la meilleure des œuvres, puis l’évocation et la louange d’Allah, puis l’invocation et la demande. Ceci reste général ; toutefois, il peut arriver à une œuvre dont le mérite est moindre d’être plus méritoire qu’une autre œuvre dont les mérites étaient plus importants. Ainsi, l’invocation le jour d’Arafat est meilleure que la récitation du Coran, et s’appliquer à réciter les évocations rapportées à la fin des prières obligatoires est meilleur que de s’appliquer à la récitation du Coran [à ce moment précis].

Les causes de l’exaucement de l’invocation : Il y a des causes apparentes et des causes profondes.

1) Les causes apparentes : Faire précéder l’invocation par des bonnes actions telles que l’aumône, les ablutions, la prière rituelle, etc. S’orienter en direction de la Qibla, lever les mains, faire l’éloge d’Allah avec ce qui Lui sied, employer les Noms et Attributs d’Allah en rapport avec ce qu’on le demande dans l’invocation : si par exemple on demande le Paradis, on L’implorera par Sa grâce et Sa miséricorde, et si on fait l’invocation contre un injuste par exemple, on n’utilisera pas le nom « le Tout Miséricordieux », ou « le Généreux », mais plutôt les noms du genre « le Contraignant », « le Dominateur suprême ». Parmi les causes, il y a également le fait de mentionner la prière sur le Prophète (paix et bénédictions d'Allah sur lui) au début, au milieu et à la fin de l’invocation, reconnaître ses péchés, et remercier Allah pour Ses bienfaits ; profiter des moments les plus favorables à l’exaucement, confirmés par des preuves, pendant lesquels l’invocation est plus probable d’être exaucée.

Ces moments sont nombreux et on peut citer :

­Au cours d’une période de 24 heures : Au dernier tiers de la nuit, lorsqu’Allah U descend au ciel le plus proche ; entre l’appel à la prière (adhân) et l’annonce du début de la prière (iqâmah) ; après les ablutions ; pendant la prosternation ; avant le salut final de la prière ; à la fin des prières ; après avoir lu complètement le Coran ; en entendant le chant du coq ; en voyage ; l’invocation de celui qui est victime d’une injustice ; l’invocation de celui qui est dans la nécessité ; l’invocation des parents en faveur de leur enfant ; l’invocation du musulman en faveur de son frère en secret ; lorsque le musulman rencontre l’ennemi pendant la guerre.

­Au cours de la semaine : Le jour du vendredi et surtout à sa dernière heure.

­Au cours des différents mois : Au mois de ramadan : au moment de la rupture du jeûne et pendant le repas du sahour (juste avant l’aube), la nuit du destin et le jour d’Arafat.

­ Dans les nobles lieux : Dans les mosquées en général, auprès de la Kaaba et surtout à Al Moultazam [entre la Pierre Noire et la porte de la Kaaba], auprès de la station d’Ibrahim (paix d'Allah sur lui), sur les monts As-Safa et Al-Marwa, à Arafat, Mouzdalifah et Mina pendant les jours du Hadj, et au moment où l’on boit l’eau de Zam-Zam, etc.

2) Les causes profondes :En faisant précéder l’invocation par le repentir sincère ; le fait de réparer les injustices ; veiller à ne manger et ne boire que ce qui est licite ; ne porter que des habits licites et veiller également à avoir un logement licite ; et que tout cela soit acquis avec un gain licite ; multiplier les actes de piété ; éviter les actes illicites ; s’abstenir des choses ambiguës et des mauvaises passions ; être concentré pendant l’invocation ; avoir confiance en Allah ; espérer fortement en Lui et s’en remettre à Lui ; l’humilité, implorer Allah avec insistance ; Lui confier tout et cesser d’attendre d’un autre que Lui.

Ce qui entrave l’exaucement de l’invocation : Il peut arriver que l’homme invoque Allah mais qu’il n’exauce pas son invocation, ou que l’exaucement soit retardé ; et les causes sont nombreuses parmi lesquelles : invoquer un autre avec Allah ; entrer dans les moindres détails pendant l’invocation, comme la demande de protection contre la chaleur de la Géhenne, son étroitesse, son obscurité, etc. alors qu’il est suffisant dans ce cas, de demander d’être protégé de l’Enfer uniquement ; invoquer contre soi-même ou contre autrui injustement ; l’invocation qui comporte un péché ou la rupture des liens de parenté ; conditionner l’invocation à la volonté d’Allah en disant par exemple : (Ô Allah, pardonne-moi si Tu le veux), etc., se montrer impatient dans l’attente de l’exaucement, en disant par exemple : J’ai invoqué, mais je n’ai pas été exaucé ; abandonner l’invocation par fatigue ou par lassitude ; invoquer avec un cœur distrait et inattentif ; ne pas faire preuve de discipline et de respect devant Allah. Le Prophète (paix et bénédictions d'Allah sur lui) ayant entendu un homme invoquer Allah dans sa prière sans faire la prière sur le Prophète (paix et bénédictions d'Allah sur lui), dit : « Celui-ci s’est empressé », puis, il l’appela et lui dit à lui ou à un autre : « Lorsque l’un d’entre vous invoque, qu’il commence par la louange (Al-hamdoulillâh) et l’éloge d’Allah, puis, qu’il prie sur le Prophète (paix et bénédictions d'Allah sur lui), pour enfin invoquer ce qu’il veut après cela » [Rapporté par At-Tirmidhi et Abou Dawoud]. On trouve parmi les empêchements, le fait de demander dans son invocation une chose décidée et irréversible, comme demander de vivre éternellement dans ce monde ; s’évertuer à faire rimer les paroles que l’on prononce pendant l’invocation ; Allah a dit : (Invoquez votre Seigneur en toute humilité et recueillement et avec discrétion. Certes, il n’aime pas les transgresseurs) [Al A’râf, 55] Ibn Abbâs (qu'Allah l'agrée) a dit : « Fais attention à la prose rimée dans les invocations, abstiens-toi de le faire, car j’ai toujours vu l’Envoyé d’Allah (paix et bénédictions d'Allah sur lui) et ses Compagnons éviter cela » [Al-Bukhari]. Il y a également le fait d’élever la voix exagérément pendant l’invocation, Allah dit : (Et dans ta prière, ne récite pas à voix haute ; et ne l’y abaisse pas trop, mais cherche le juste-milieu entre les deux) [Al Isrâ, 110] ; Aïcha – qu’Allah soit satisfait d’elle — a dit : « Ce verset a été révélé au sujet de l’invocation ».

Il est recommandé pour celui qui invoque de procéder dans cet ordre : Premièrement : La louange et l’éloge d’Allah. Deuxièmement : La prière sur le Prophète (paix et bénédictions d'Allah sur lui). Troisièmement : Le repentir et la reconnaissance des péchés. Quatrièmement : Le remerciement d’Allah pour Ses bienfaits. Cinquièmement : Commencer l’invocation [proprement dite] et veiller à dire des formules concises et générales, et ce qui est rapporté du Prophète (paix et bénédictions d'Allah sur lui) ou de nos pieux prédécesseurs. Sixièmement : La conclusion de l’invocation par la prière sur le Prophète (paix et bénédictions d'Allah sur lui).

source : islamhouse
Revenir en haut Aller en bas
Amelle
Admin


Messages : 428
Date d'inscription : 21/02/2011

MessageSujet: Re: L'invocation et ses mérites   Mer 9 Jan - 17:59




LE MERITE DE L'INVOCATION

:star: :star: :star: :star: :star: :star: :star: :star: :star: :star: :star: :star: :star:

Allâh :aza: a dit :

{O vous qui croyez ! Evoquez Allah d’une façon abondante}(33 :41)

{Les Musulmans et Musulmanes, croyants et croyantes, obéissants et obéissantes, loyaux et loyales, endurants et endurantes, craignants et craignantes, donneurs et donneuses d'aumônes, jeûnants et jeûnantes, gardiens de leur chasteté et gardiennes, invocateurs souvent d'Allah et invocatrices: Allah a préparé pour eux un pardon et une énorme récompense} (33 :35)

{Et invoque ton Seigneur en toi-même, en humilité et crainte, à mi-voix, le matin et le soir, et ne sois pas du nombre des insouciants}(7 :205)


Le Messager d’Allâh :sas: a dit : "L'exemple de celui qui invoque son Seigneur et de celui qui ne L'invoque pas est comme l'exemple du vivant et du mort". (rapporté par Al-Bukhari et Muslim).

Le Messager d’Allâh :sas: a dit : « Voulez-vous que je vous enseigne les meilleures oeuvres, celles qui sont les plus pures auprès de votre Seigneur et celles qui élèvent au plus haut degré, meilleures pour vous que le don de votre or et de votre argent, et meilleures pour vous que de rencontrer vos ennemis (au combat) pour en frapper les nuques (de vos sabres) et pour qu’ils vous frappent les votres ? » Ils dirent : « Bien sur !» Il dit: «C'est le rappel d’Allah exalté soit-il.» (rapporté par Al-Tirmidhi, Ibn Maja).

Le Messager d’Allâh :sas: a dit : « Allah :aza: a dit « Je suis pour Mon serviteur ce qu'il croira que Je doit être. Je serai avec lui chaque fois qu'Il M’évoque ; s'il Me mentionne dans une assemblée, Je le mentionnerai dans une assemblée bien Meilleure encore ; s’il s’approche de Moi d’un empan, Je m’approcherai d’une coudée et s’il s’approche de Moi d’une coudée, Je m’approcherai de lui d’une brassée et s’il vient à Moi au pas J'irai à lui au galop. » (rapporté par Muslim et Al-Bukhari)

Selon 'Abdullah Ibn Busr (raa) rapporte un homme a dit : « Ô Messager d’Allâh ! Les lois islamiques sont trop nombreuses pour moi, informe-moi donc sur une chose à laquelle je m'attacherai. Il (:sas:) lui dit : « Que ta langue ne cesse de mentionner Allah. » (rapporté par al-tirmidhi et Ibn Maja).

Le Messager d’Allâh :sas: a dit : «Celui qui s'assied à un endroit sans mentionner Allah, ce sera pour lui une perte devant Allah, ainsi que celui qui se met au lit sans L'évoquer» (rapporté par Abu Dawud)

Le Messager d’Allâh :sas: a dit : «Les Mufarridûn l'ont emporté. Les gens Lui ont demandé. Qui sont les Mufarridûn ? O Messager d'Allah :sas: ? Il a dit : "Ce sont ceux et celles qui mentionnent beaucoup Allah :aza:"

Le Messager d’Allâh :sas: a dit :« Chaque fois que des gens s’assoient à un endroit sans y mentionner Allah et sans prier sur leur Prophète, c'est de leur part un manquement pour lequel Allah les soumettra au châtiment s'Il veut ou Il leur pardonnera s'Il veut.» (rapporté par Al-Tirmidhi)

Le Messager d’Allâh :sas: a dit : «Chaque fois que des gens quittent un endroit où ils n'ont pas mentionné Allah, c’est comme s’ils quittaient la charogne d’un âne et cela sera pour eux une source de remords.» (rapporté par Abu Dawud et Ahmad)



Revenir en haut Aller en bas
Amelle
Admin


Messages : 428
Date d'inscription : 21/02/2011

MessageSujet: Re: L'invocation et ses mérites   Mer 9 Jan - 18:04

Les mérites de l'invocation d'Allah (qu'Il soit exalté)

Cheikh Abderrahmane As-Soudaïs
Vendredi 12/4/1426 (20/5/2005)
[/center]


Serviteurs d'Allah !
Craignez Allah, la crainte de celui qui a peur de son Seigneur, et empressez-vous d'accomplir de bonnes œuvres avant d'être surpris par la mort, car à ce moment, les excuses et les ruses ne seront d'aucune utilité.

O Musulmans !
Dans l'abondance de la vie matérielle, la recherche des plaisirs physiques [charnels], et tout ce que cela engendre comme la propagation des cas d'anxiété et de dépression, les maladies, la lassitude et les troubles ; et dans les événements et les changements qui ont atteint la communauté, et qui ont fait que les gens soient préoccupés à suivre ces événements et à les analyser ; et ces choses ont causé l'éloignement de la vie paisible [agréable] et tranquille ; il faut ajouter à cela, les poisons que la civilisation prétendue et le faux progrès ont lancé à travers les chaînes télévisées retransmises par satellite et les sites de l'Internet qui détruisent la religion ; alors, nous n'entendons de l'emprise de l'âme qu'un bruit minime et nous ne voyons qu'une petite lumière !

Et est-il étonnant après cela que les cœurs se soient obscurcis après la lumière, et qu'ils soient devenus stériles après l'humidité et la feuillaison ; sa lumière s'est alors éteinte :

{Et ne soyez pas comme ceux qui ont oublié Allah ; [Allah] leur a fait alors oublier leurs propres personnes} [Al-Hachr : 19].

Et il n'est pas étonnant que l'on ajoute à chaque affliction [tristesse] qui rend invalide, cette maladie qui est la distraction et l'oubli, qui ont altéré les sources de l'âme pure, qui ont ébranlé ses liens solides, et ont causé nos malheurs ; ainsi, les langues ont besoin de ce qui rattache ses liens et les cœurs ont besoin de ce qui leur donne la tranquillité.

O Musulmans !
Je jure par Allah que les cœurs ne seront pas bons, que les chemins ne seront illuminés, que les tourments ne se dissiperont pas, et que nous ne serons guéris de la dureté du cœur et de la fatigue qui nous ont touchés, qu'en invoquant, en glorifiant, en louant et en proclamant la pureté du Connaisseur des choses invisibles :

{O vous qui avez cru ! Invoquez Allah d'une façon abondante} [Les coalisés : 41].

{…et invoquez beaucoup Allah afin que vous réussissiez} [Le Vendredi : 10].

{Invoque beaucoup Ton Seigneur ; et, glorifie-Le, en fin et en début de journée} [Aali Imraane : 41].

Et les versets qui exhortent à l'invocation d'Allah, et qui indiquent ses mérites, ses bienfaits et ses bénéfices dans ce monde et dans l'au-delà, ne sont pas cachés pour les gens doués d'intelligence ; de même que les hadiths rapportés du prophète qui se repent souvent (qu'Allah prie sur lui et le salue). Le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :
(L'exemple de celui qui invoque son Seigneur et de celui qui ne L'invoque pas, est comme l'exemple du vivant et du mort).

Allah est le plus Grand ! L'invocation d'Allah est l'âme et la vie, et L'oublier est l'anéantissement et la mort.

Abdoullah ibn Bichr (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit qu'un homme dit :
-"O messager d'Allah ! Les lois de l'Islam sont trop nombreuses pour moi, informe-moi donc d'une chose à laquelle je m'attache fortement". Il dit :
(Que ta langue ne cesse d'invoquer Allah) "La Ilaaha Illallah", rapporté par Tirmidhi et Al-Haakim.

Et à cause du fait qu'il se réjouissait de l'invocation d'Allah (Le Puissant et Le Haut), le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) invoquait son Seigneur à chaque clin d'œil, à chaque battement de cœur et dans toutes les situations, d'un cœur battant et en versant des larmes abondantes. N'est-il pas celui qui a dit (qu'Allah prie sur lui et le salue) :
(Voulez-vous que je vous informe de la meilleure de vos actions, la plus pure auprès de votre Roi, celle qui élève le plus vos degrés, qui est meilleure pour vous que de dépenser l'or et l'argent, et qui est meilleure pour vous que de rencontrer votre ennemi et que vous leur frappiez le cou et qu'ils vous frappent le cou ?). Ils dirent :
-"Oui, - ô messager d'Allah -". Il dit :
(L'invocation d'Allah) Rapporté par Ahmed, Tirmidhi et Al-Haakim.
Donc, le rang de l'invocation d'Allah a dépassé le rang du combat dans le chemin d'Allah !

Mes frères dans la foi !

L'invocation d'Allah en réfléchissant aux termes et aux significations de ces invocations, est le guide des âmes vers le pays des réjouissances, c'est la gloire qui n'est pas obtenue avec le pouvoir, ni l'argent ; et c'est la réussite qui fait parvenir au sommet de la perfection, de la réjouissance et de la magnificence [de la grandeur].

L'imam Ibn Al-Quayyim (qu'Allah lui fasse miséricorde) a mentionné les mérites de l'invocation et la situation de ceux qui invoquent beaucoup Allah par sa parole :
-« Et elle est comme la demeure d'un groupe de gens qui lorsque l'invocation se sépare d'eux, leurs corps deviennent comme des tombes ; elle est comme la construction de leur pays qui lorsqu'elle s'arrête, ce pays devient alors comme un terrain abandonné. Avec l'invocation, ils repoussent les fléaux et font se dissiper les tourments. Lorsque les malheurs les recouvrent de leur obscurité, ils se réfugient vers l'invocation ; lorsqu'ils sont atteints par les calamités, l'invocation est alors leur refuge. L'invocation représente les jardins du Paradis dans lesquels ils vont et viennent ; et c'est la clarté et le remède des cœurs lorsqu'ils sont malades ».

Mes frères dans la croyance !
Le meilleur des hommes (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit dans le hadith Quoudsi qu'Allah (Le Puissant et Le Haut) a dit :
("Je suis selon la pensée que Mon serviteur à de Moi, et Je suis avec lui lorsqu'il m'invoque ; donc, s'il M'invoque en lui-même, Je l'invoquerai en Moi-même ; et s'il M'invoque dans une assemblée, Je l'invoquerai dans une meilleure assemblée que celle dans laquelle il M'a invoqué). La Ilaaha Illallah ! ; Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.
Et quel honneur pour le serviteur que d'être loué et invoqué par le Seigneur des mondes ! Donc, La Ilaaha Illallah, et Allah est le plus Grand !

{Le rappel d'Allah est certes ce qu'il y a de plus grand} [L'araignée : 45].

O vous qui êtes nobles et invoquez beaucoup Allah !
Etre assidu dans la récitation des invocations d'Allah est la plantation de la demeure des gens qui font le bien ; et il n'y a qu'une personne négligente parmi ceux qui sont trompés [par la vie de ce monde] qui néglige la plantation du Paradis :

{O vous qui avez cru ! Que ni vos biens ni vos enfants ne vous distraient du rappel d'Allah. Et quiconque fait cela... alors ceux-là seront les perdants} [Les hypocrites : 9].

Oui, lorsque l'invocation d'Allah est liée avec le cœur, puis s'installe dans le fond du cœur, et se mélange au repentir, au retour à Allah et au pardon à chaque instant, il est alors la cause de la pureté et du bonheur du cœur, de la purification et de la sérénité de l'âme, ainsi que sa lumière. Alors, il n'est pas difficile à ce moment de comprendre la perspicacité [le discernement] qui brille dans les actions de celui qui invoque beaucoup Allah quel que soit le chemin ou la direction qu'il suit ; ses sens [ses perceptions] ont augmenté grâce à l'invocation d'Allah, les anges nobles se sont rassemblés autour de lui ; il a été couronné d'une illumination provenant de la lumière d'Allah, il est alors habillé d'une beauté [il est plus beau] ; son cœur est débordant de l'amour d'Allah, et il est alors abreuvé de splendeur et de tranquillité :

{Ceux qui ont cru, et dont les coeurs se tranquillisent à l'évocation d'Allah". N'est-ce point par l'évocation d'Allah que se tranquillisent les coeurs?} [Le tonnerre : 28]. La Ilaaha Illallah. Les coeurs sont tranquilles dans la prospérité et l'adversité, et ils s'apaisent et ne désespèrent pas lorsqu'ils sont touchés par l'épreuve de la tentation et du malheur. Et si le tison de la purification disparaît en eux, ils se dirigent vers la protection de l'invocation d'Allah et du rappel pour rechercher le calme et la tranquillité, et ceci les conduit à une promesse qui est toujours réalisée : le bonheur pour eux et la fin heureuse :

{…invocateurs souvent d'Allah et invocatrices : Allah a préparé pour eux un pardon et une énorme récompense} [Les coalisés : 35].

Pas de divinité à part Toi ! Pureté a Toi ! J'ai été vraiment du nombre des injustes.

Mou'âdh ibn Jabal (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit :
-"Il n'y a rien qui sauve du châtiment d'Allah plus que l'invocation d'Allah".
Comment cela ne serait-il pas ainsi alors que l'invocation qui jaillit de la source de la louange d'Allah, de Sa glorification et de Son éloge, n'est que l'appréciation de la réalité de la soumission et de la sympathie, de l'obéissance sincère et du rapprochement de Celui qui connaît les secrets et ce qui est caché.

Chers frères !
Deux groupes ont dévié du droit chemin : le premier groupe s'est détourné du chemin de la modération et a déchiré le voile de la vérité, il a complètement ravagé la beauté de la religion à cause de l'ignorance, et il a fait couler le sang des musulmans en pleine journée.

Le deuxième groupe est abattu par les chaînes télévisées retransmises par satellite, et il est adonné aux sites de l'Internet qui détruisent les vertus morales. Alors, comment la douceur de l'invocation d'Allah peut-elle se mélanger à ceux-ci et à ceux-là ? Et comment peuvent-ils profiter des bénéfices de l'invocation et de ses buts majestueux ?
Revenir en haut Aller en bas
Amelle
Admin


Messages : 428
Date d'inscription : 21/02/2011

MessageSujet: Ô Celui qui change les coeurs...   Mer 9 Jan - 18:05

Ô Celui qui change les coeurs...[/center]

[center]
Shahr Ibn Hawshab rapporte: «J'ai dit à Oum Salama :radiallahanha: :

«O mère des Croyants! Quelles étaient les invocations les plus fréquentes que disait chez toi le Messager de Dieu :sas: ?»

Elle dit : «La plupart de ses invocations étaient comme suit :


" Ô Celui qui change les coeurs renforce mon coeur sur Ta religion."



يا مُقَلِّبَ القُلوبِ ثَبِّتْ قَلبِي على دينِكَ


Ya Muqalliba-l-quloubi thabbit qalbi 'ala diinik




( rapporté par at-tirmidhi, authentifié par Cheikh Al Albani dans Sahihu-l-Jami' 4801)

source : http://les-nobles-caracteres.over-blog.com/article-7219581.htm
l
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'invocation et ses mérites   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'invocation et ses mérites
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Invocation a la sainte croix
» Les origines de la Saint-Valentin
» Trouble obsessionnel compulsif
» Noël autrement
» Invocation Archange Mikaël

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Qaada entre filles :: Religion :: Les Invocations-
Sauter vers: